Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Vendredi 25 octobre : thématiques

S’affranchir des frontières et faire émerger des synergies régionales

Améliorer la représentativité écologique et la cohérence des réseaux d'AMP est nécessaire à la fois pour faire face aux menaces communes et pour étendre la protection au niveau régional, y compris en haute mer.

Garantir la cohérence écologique des réseaux [5A]

Les conférenciers se préoccuperont de l'intégrité des écosystèmes, de leur résilience et de leur connectivité, afin de répondre aux questions clés suivantes : comment concevoir des réseaux efficaces, et avec quels outils ? Où en sommes-nous en termes de planification spatiale marine à l’échelle régionale ? Comment définir des objectifs régionaux concrets et mesurables ?

Développer la coopération interrégionale [5B]

Une analyse des initiatives en cours aboutira à des propositions sur les moyens de renforcer la coopération interrégionale entre institutions et entre réseaux, et sur comment jeter des ponts au travers des océans afin de refléter leur interconnexion fondamentale.

Questions clés : comment mutualiser les meilleures pratiques entre les régions ? Comment établir des liens entre régions et entre initiatives ?

Intégrer la haute mer dans les réseaux régionaux [5C]

Sur la base d’un examen des initiatives existantes au niveau régional et d’une discussion des zones d'importance écologique ou biologique (ZIEB), deux ateliers consécutifs considèreront comment les zones au-delà de la juridiction nationale (ABNJ) peuvent être intégrées aux réseaux régionaux existants.

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter