Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Conférence ministérielle d'Ajaccio pour la préservation des océans

Iles sanguinaires, Corse © Sébastien Aude, Balloïde Photo

Iles sanguinaires, Corse © Sébastien Aude, Balloïde Photo

Gouvernements et institutions majeures de la conservation des océans se réuniront à Ajaccio les samedi 26 et dimanche 27 octobre 2013, juste après la semaine constituant le cœur technique du congrès.

Ils examineront quelles initiatives politiques internationales s'imposent pour atteindre l’Objectif 11 d’Aichi d'ici 2020.

Trois tables rondes rassembleront les représentants des plus grandes institutions et ceux des Etats, au niveau ministériel.

La spécificité de cette séquence, distincte du reste du congrès, est reflétée par sa localisation en Corse. C’est également là que se tiendra le sommet du Partenariat des agences d’aires marines protégées (MPA Agency Partnership), les 28 et 29 octobre.

La Conférence n'est accessible que sur invitation.

Pour plus d'informations sur la conférence, veuillez contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous pouvez aussi télécharger la plaquette de présentation :

Conférence
d'Ajaccio (pdf)

Objectifs

Au rythme actuel de création d’aires marines protégées dans le monde, il faudrait un siècle entier pour remplir les engagements internationaux de protection de la mer. Y parvenir en sept ans demande des prises de décisions internationales et la mobilisation de tous les acteurs de la mer.

corse reserve lavezzi olivier bonnenfant oec 800x237Phare de Pertusato, Bonifacio. © Olivier Bonnenfant / Office de l'environnement de la Corse

L’année 2012 a été l’occasion d’une forte mobilisation internationale en faveur des océans. La conférence des Nations unies « Rio+20 » a souligné l’importance de la conservation et l’exploitation durable des ressources marines pour assurer le développement de la population humaine. La Conférence des parties (COP) à la Convention pour la diversité biologique (CDB) qui s’est tenue à Hyderabad (Inde) a réaffirmé les engagements politiques internationaux pris en faveur de la biodiversité marine, côtière et insulaire.

La France souhaite poursuivre cette mobilisation et donner une nouvelle impulsion à l’objectif mondial d’un réseau cohérent et bien géré d’aires marines protégées qui couvre 10% des océans d’ici 2020 (objectif 11 d’Aichi).

La Conférence d'Ajaccio représente une étape politique importante en vue des échéances à venir, en particulier la 68ème session de l’assemblée générale des Nations unies et la XIIème Conférence des Parties à la Convention pour la diversité biologique, qui se tiendra en 2014.

Le cœur de la conférence est la protection de 10% des océans et des côtes d’ici 2020 (objectif 11 d’Aichi), en s’appuyant sur trois axes stratégiques :

  • La préservation des océans : les bénéfices attendus pour l’Homme et la biodiversité, expliquer l’urgence du besoin d’aires marines protégées, mettre en avant les modes de création et de gestion qui permettent une meilleure utilisation des ressources marines
  • L’échelle de conservation des océans : la promotion du niveau régional comme cadre approprié pour une action efficace.
  • Aichi 11 en Haute Mer : les objectifs atteints à travers les initiatives internationales.

Chacun de ses axes stratégiques sera développé par un groupe d’experts issus de la sphère politique, des organisations intergouvernementales et non-gouvernementales et suivi par une discussion de niveau ministériel.

La conférence aura pour toile de fond les problématiques culturelles liées à notre perception de l’océan et les outils pour développer une culture des océans. Au lendemain de la conférence, le 27 octobre, les Ministres ainsi que les participants sont invités à visiter le patrimoine naturel et culturel de la Corse.

Participants

La Conférence ministérielle pour la préservation d'Ajaccio est placée sour le haut patronage de M. François Hollande, Président de la République française, et se tient à l’invitation de Monsieur le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Philippe Martin.

Les représentants de 130 pays sont invités à se réunir au Palais des Congrès d’Ajaccio le 26 octobre, en présence des plus grandes organisations internationales telles que :

  • le Secrétariat de la Convention pour la diversité biologique (CBD)
  • le Programme des Nations unies sur l’environnement (PNUE)
  • le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD)
  • la Division du droit de la mer des Nations unies (DOALOS)
  • la Banque mondiale et son Partenariat mondial pour les océans (GPO)
  • le Fonds mondial pour l’environnement (GEF), appuyé par l’Agence française de développement (AFD)
  • la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’Unesco
  • le Forum global des océans (GOF)
  • le Cluster maritime mondial (WOC)
  • la Commission mondiale pour les aires protégées de l'UICN (UICN-CMAP)
  • la Commission Ocean Mondial (GOC)

Les grands témoins et signataires de l’Appel de Paris pour la haute mer ainsi que les organisations non gouvernementales les plus mobilisées autour de la question des océans sur la scène internationale seront également présents.

Résultats attendus

Calanque de Piana, Corse

Calanque de Piana, Corse. © Boris Daniel / AAMP

La conférence se clôturera par l’adoption de la Déclaration d’Ajaccio, l’énoncé des engagements des participants, et des animations culturelles (projection de fils courts, témoignages, remises de prix…). Une allocution culturelle sera donnée pendant la dernière session de l’après-midi, résumant les questions culturelles majeures abordées au long de la journée et rappelant l’importance de construire une culture de l’océan.

La cérémonie sera suivie par une conférence de presse de niveau ministériel.  

La Rencontre politique de haut niveau précède par ailleurs le 2ème Sommet du Partenariat des agences d’aires marines protégées, qui se tient également en Corse les 28 et 29 octobre. Ce sommet constitue un forum informel où les responsables d’agences nationales échangent et coopèrent pour favoriser la création et le financement d’aires marines protégées.

Les pays membres du Partenariat des agences sont aujourd'hui au nombre de seize. Cet effectif devrait doubler lors du sommet en Corse.

Programme prévisionnel

26 octobre 2013, Palais des Congrès d’Ajaccio

08:30  Session d’ouverture

  • Mots d’accueil de M. Paul Giacobbi, Président de la collectivité territoriale de Corse et président du conseil d’administration de l’Agence des aires marines protégées
  • Discours de Mme Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l’IUCN (conclusions de Marseille)
  • M. Jean-Michel Cousteau, Président, Green Cross France et Territoires
  • Discours de Mme Jayanthi Natarajan, Ministre de l’Environnement et des Forêts, Inde (Présidente de la Convention sur la diversité biologique)
  • M. Philippe Martin, Ministre d’Ecologie du Développement durable et de l’Energie, France (bâtir ensemble le réseau global des aires marines protégées)

9:00-10:10  La préservation des océans :  bénéfices attendus pour l’Homme et la biodiversité

  • Co-président : M. Pierre Hélé, Ministre de l’Environment, Protection de la nature et Développement durable, Cameroun
  • Co-président : M. Juergen Voegele, Directeur du Département pour l’agriculture et développement rural, Banque mondiale
  • Co-président : M. Erdogan Bayraktar, Ministre de l’environnement, Turquie (à confirmer)
  • Rapporteur du congrès : M. Dan Laffoley, IUCN-WCPA

Table Ronde de 30 minutes

  • M. Victor Manuel Borges, Ministre de la Pêche, Mozambique
  • M. Paul Holtus, Conseil mondial des océans
  • M. Jim Leape, Directeur général, WWF International
  • Mme Anne Paugam, Directrice générale, Agence française de développement
  • SAR Prince Kahled bin Sultan bin Abdulaziz, Président, Fondation Living oceans
  • M. Mihael Zmajlović, Ministre de l’environnement et de la protection de la nature, Croatie (à confirmer)

Discussion des ministres et responsables d’organisations internationales (40 min)

10:10-11:20  L’échelle de conservation des océans: promouvoir l’approche régionale comme cadre approprié pour une action efficace

  • Co-président : M. Rolph Payet, Ministre de l’environnement et de l’énergie, Seychelles
  • Co-présidente : Mme Naoko Ishii, Présidente-Directrice générale du Fonds mondial pour l’environnement (GEF)
  • Co-président : Andrea Orlando, Ministre de l’environnement, de la protection des territoires et de la mert, Italie (à confirmer)
  • Rapporteur du Congrès: M. Christophe Lefebvre, Agence des aires marines protégées

Table ronde de 30 minutes

  • Mme Katarina Poskiparta, Secrétaire d’Etat au ministère de l’Environnement, Finlande
  • M. Ibrahima Boiro, Ministre de l’Environnement, de l’eau et des forêts, Guinée
  • Mme Therezya Hovisa, Ministre de l’Environnement, Tanzanie
  • M. Abou Bamba, Secrétaire exécutif de la Convention d’Abidjan
  • Mme Maria Luisa Silva, Secrétaire excécutive de la Convention de Barcelone
  • M. Tuilomi Neroni Slade, Commissaire de l’océan , Forum des îles du Pacifique (sous réserve),
  • M. Nelson Andrade, Coordinateur, PNUE CAR/RCU

Discussion des ministres et responsables d’organisations internationales (40 min)

11:20-11:50  Pause café

11:50-13:00  Aichi 11 en haute mer : les objectifs atteints à travers les initiatives internationales

  • Co-président : M. Philippe Martin, Ministre d’Ecologie du Développement durable et de l’Energie, France
  • Co-président : M. Greg Hunt, Ministre de l’Environnement, Australie (à confirmer)
  • Co-présidente: Mme Cristina Narbona, Commissaire à la Commission océan mondial
  • Rapporteur: M. François Simard, IUCN

Table Ronde de 30 minutes

  • M. Luc Oyoubi, Ministre de l’économie, de l’emploi et du développement durable, Gabon
  • Mme Sandra Bessudo, conseillère, Présidence de Colombie
  • Mme Gabriele Goettshe-Wanli, Directrice de la Division des affaires maritimes et du droit de la mer des Nations unies (DOALOS)
  • Mme Liesbeth Lijnzaad, groupe de travail BBNJ UN (sous réserve)
  • M. Russel Mittermeier, Président, Conservation International (sous réserve)
  • M. Michel Rocard, ancien Premier ministre, France

Discussion des ministres (40 min)

13:00-14:15  Déjeuner officiel

14:30-16:00  Cérémonie de clôture

  • M. Braulio Ferreira de Souza Dias, Secrétaire excécutif de la Convention sur la diversité biologique, sur l’objectif 11 d’Aichi et comment l’atteindre
  • La Déclaration ministérielle d’Ajaccio: travailler ensemble à construire un réseau mondial d’aires marines protégées
  • Annonces et engagement des participants
  • Interlude culturel
  • Vers IMPAC4

16:00-17:00  Conférence de presse

19:00-22:30  Cocktail dinatoire au Palais des congrès, introduit par des chants traditionnels corses


27 Octobre 2013, 09:00–16:30 - Visites

Découverte de la réserve réserve naturelle de Scandola-Girolata-Calanques de Piana, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO,  par la mer (sous réserve de conditions météorologiques favorables)

  • 09:00    Embarquement au port d’Ajaccio
  • 11:00    Arrivée aux abords de la réserve naturelle de Scandola, des Calanques de Piana, du golfe de Girolata. Lunch à bord, retour pour Ajaccio
  • 16:15    Arrivée au port d’Ajaccio
  • 16:30    Fin de visite et transport à l’aéroport d’Ajaccio si nécessaire

En cas de conditions météorologiques défavorables, un programme de remplacement sera proposé.

Découverte, par la route, des îles Sanguinaires et visites culturelles dans Ajaccio

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter