Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Objectifs

Au moins 10 pour cent des zones marines et côtières de la surface du globe doivent être protégés d’ici 2020. IMPAC 3 constitue un moment privilégié pour mesurer le chemin parcouru et fixer les grandes orientations qui permettront d’atteindre cet objectif.

Dès 2002, le Sommet de la Terre de Johannesburg s’engageait en faveur de la création d’un réseau complet et cohérent d’aires marines protégées à l’horizon 2012. Mais en 2011, la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (CDB) a reporté à 2020 l’objectif de protéger 10 pour cent des océans: c’est que recouvre l’Objectif 11 d’Aichi.

La plupart des organisations internationales ont déjà mis en place des programmes ambitieux et volontaires pour la protection et la connaissance des écosystèmes marins, des aires marines protégées et de leurs territoires connexes. IMPAC3 leur permettra d’en présenter les résultats, de sorte que les participants puissent en tirer des enseignements pour améliorer les projets existants et à venir. C’est une occasion de :

  • mutualiser les connaissances et les savoir-faire liés à la planification et à la gestion des AMP ;
  • développer la coopération entre AMP et renforcer leurs capacités ;
  • promouvoir les réseaux globaux et régionaux ;
  • mobiliser les réseaux sociaux et l’Internet pour créer du lien entre les parties prenantes ;
  • intégrer au sein des AMP la croissance de l’Économie bleue ;
  • sensibiliser le public aux AMP et contribuer à l’émergence d’une « Société bleue ».

IMPAC3 vise à offrir une vision nouvelle et des outils performants pour atteindre l'objectif de protéger 10 pour cent des océans d'ici 2020.

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter