Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Dernières infos

Un plan de sauvetage de la haute mer

Le 24 juin 2014,  à New York, la commission Océan Mondial a présenté un rapport  qui prône huit recommandations pour stopper le pillage de la haute mer. Parmi elles, la disparition des subventions étatiques aux carburants d’ici 2020.

Créée en février 2013 pour analyser les menaces pesant sur la haute mer, qui couvre 64% de la surface totale océanique, la commission Océan mondial est composée d’anciens chefs d’Etat, de ministres et de chefs d’entreprise.

Le rapport met l’accent sur la nécessité d’une gouvernance mondiale, une protection accrue des zones vulnérables, l’éradication de la pêche illégale, l’élimination des subventions énergétiques et la réduction de la production de déchets marins ainsi que la disparition programmée des subventions aux carburants.

Le rapport recommande aussi d’étendre la ratification de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) –ratifiée par 166 Etats- ainsi que l’accord onusien sur les stocks de poissons.

Cette recommandation constitue une autre avancée significative dont se réjouissent les organisateurs d’IMPAC3 parce que « l’urgence d'ouvrir une négociation pour trouver un accord d’application pour la conservation de la haute mer de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer » est une des conclusions principales d’IMPAC3.

Pour en savoir plus et télécharger le rapport cliquez ici.

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter