Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Dernières infos

OSPAR s’engage à réduire les déchets marins et a protéger les espèces et habitats vulnérables dans l’Atlantique du Nord-Est

Le 27 Juin 2014, OSPAR a adopté son Plan d'action régional  sur les déchets marins, visant à promouvoir à réduire les déchets marins dans l'Atlantique du Nord-Est, dans le cadre d’une action concernée. Le plan d’action vise aussi à protéger seize espèces et habitats vulnérables.  Le Plan d’action s’attache à réduire à la fois  les déchets d’origine terrestre et marine. Il doit permettre une réduction des déchets marins sur les côtes et sur les plages.

Le Plan d’action régional OSPAR soutiendra l’engagement, au niveau mondial, des chefs d’état présent au Rio+20 de parvenir à des réductions importantes des débris marins d’ici à 2025. Il contribuera à la mise en œuvre de la Directive cadre « stratégie pour le milieu marin » de l’Union européenne. Il invite également les organisations internationales, le secteur privé et les organismes non-gouvernementaux à y contribuer. 

Cette décision constitue une avancée significative dont se réjouissent les organisateurs d’IMPAC 3, le troisième congrès internationale des aires marines protégées. Une des conclusions principales du congrès encourageait  le développement des approches régionales  souvent appropriées pour résoudre des problématiques environnementales maritimes. L’engagement pris par OSPAR s’inscrit dans cette dynamique et les recommandations en matière de réduction des  déchets  montrent la volonté des pays de la zone OSPAR pour  protéger la biodiversité dans la région.

La diversité biologique de l’Atlantique du Nord-Est est indispensable au bon fonctionnement des écosystèmes marins et constitue une base pour la santé de l’Homme et sa subsistance.

Pour en savoir plus : le communiqué d’OSPAR

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter