Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Dernières infos

Les aires marines protégées des Caraïbes luttent contre le poisson-lion

Des agents de six AMP de la Grenade et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines se sont entraînés à capturer et à manipuler des poissons-lions lors de la 3e rencontre annuelle du réseau des AMP des Grenadines, du 28 au 30 août 2013 à Carriacou.

Granada Sustainable Grenadines, une ONG gouvernementale soucieuse à la fois de développement économique et de protection de la biodiversité, a permis à des agents et à des gardes des deux pays d’acquérir un savoir faire pratique pour mieux gérer les poissons-lions.

Les AMP représentées incluaient, du côté de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, le Parc marin de Tobago Cays, l’Aire de conservation marine de Moustique et l’Aire de conservation marine de la Côte sud. Pour le compte de la Grenade ont participé les AMP de Sandy Island/Oyster Bed, Woburn/Clark’s Court et Moliniere-Beausejour.

Le poisson-lion est une espèce invasive qui menace la faune corallienne native des Caraïbes. Leur appétit vorace, combiné à leur cycle reproductif rapide, en font une menace pour la conservation marine. Il est nécessaire de les contenir pour maintenir aussi bien la pêche que l’industrie touristique, sources de subsistance pour une grande partie de la population de la Grenade et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Le réseau des AMP des Grenadines a été créé en 2011. Parmi les autres sujets abordés au cours de ces 3 jours de rencontre figuraient les méthodes de gestion des lagons coralliens, l’importance des mangroves et l’application des règles maritimes. La rencontre s’est conclue par des activités éducatives destinées aux écoles.

Article complet >>

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter