Suivez nous sur Facebook
Suivez nous sur Twitter

Dernières infos

Jour 5 - Intro : Les approches régionales

Pour leur dernier jour à Marseille, les congressistes vont travailler à bâtir des synergies à l’échelle régionale. Eclairage de Carole Martinez (UICN) et David Johnson (Seascape Consultants).

Pourquoi clôturer ce congrès sur les approches collectives ?

Nous partageons tous la même planète et, en fait, le même océan. Les espèces migratrices le savent bien, et la recherche scientifique nous le montre chaque jour. Les scientifiques qui étudient la circulation océanique nous aident à comprendre, par exemple, pourquoi le corail pousse à certains endroits, et pas à d’autres, alors que les conditions sont apparemment les mêmes. L’explication, c’est que les larves de corail voyagent. Or les changements climatiques altèrent les grands courants océaniques qui les transportent. Ce genre de problématique, globale, tout comme l’acidification des océans, doit faire l’objet d’une approche collective. C’est tout l’objet de ce congrès : trouver aujourd’hui des solutions pour traiter des questions communes, demain et les jours qui suivront.

Pourquoi l’approche régionale ?

Les régions constituent le cadre adéquat pour une action efficace. Elles suivent le découpage des grands bassins, et présentent donc une unité biogéographique. Elles ont aussi une pertinence sociale, économique et politique. Il nous reste à rendre cette coopération régionale durable, en prenant en compte les services écologiques.

Pourquoi avoir privilégié le terme « approche » dans le titre de la journée, plutôt que celui de « réseau » ou de « convention » ?

Parce que cette journée concerne non seulement les réseaux et les conventions, mais aussi de nombreuses autres initiatives, peut-être moins officielles, qui se déroulent à un niveau régional. Les conventions de mer régionales sont essentielles, mais la société civile et les gestionnaires d’AMP eux-mêmes initient des projets régionaux très intéressants. Tous ces acteurs régionaux doivent maintenant coordonner leurs efforts, à l’instar de ce qui se passe en Méditerranée où la Convention de Barcelone et le réseau MedPAN travaillent main dans la main.

Qu’attendez-vous de cette journée ?

Une meilleure synergie, à un niveau régional, entre les grandes institutions et les autres acteurs. 

Vidéo de la plénière

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to Twitter